Les étapes de fabrication du jonc en argent

Un jonc constitue un bracelet que beaucoup de gens portent et même des enfants. Il s’agit d’un bijou de poignet de style assez simple, qui est toutefois très joli. La fabrication d’un jonc en argent n’est pas compliquée, car elle se fait en quelques étapes grâce à des outils de bijoutiers simples à trouver.

Comment ce bracelet en argent est-il réalisé ? Quelles sont les étapes de fabrication suivies par un véritable joaillier ?

Prendre les mesures de votre poignet

La fabrication d’un jonc commence par prendre la dimension du poignet. Pour cela, il existe deux moyens. D’une part, on peut mesurer directement la circonférence du poignet avec un mètre ruban.

Et pour que votre bijou rentre bien, il faut ajouter quelques millimètres à votre mesure. D’autre part, on peut aussi calculer le périmètre du jonc avec la largeur de la main qui est prise préalablement.

Découpage du fil en argent

Après avoir pris les mesures, on procède au découpage du fil en argent. L’épaisseur de ce dernier est un critère important à prendre en compte avant de le découper. Si le jonc est, en effet, très épais, votre mesure aura besoin d’une rectification.

Il est important d’ajouter 1,5 fois le diamètre du fil. Avant de passer à l’étape suivante qui est la soudure des extrémités, il faut s’assurer que ceux-ci soient bien carrés. Cela assurera la netteté de la soudure.

Processus de soudure des extrémités du jonc

Les deux extrémités du fil sont réunies grâce à une soudure qui se fait avec un chalumeau à moyenne température.

Afin de faciliter le travail, il est conseillé d’utiliser une pâte à soudure.

D’abord, il faut chauffer l’intégralité du jonc, puis se focaliser sur l’arrière de la pâte. Le métal va alors se fondre et sceller le joint entre les deux bouts.

À la fin de la soudure, l’argent nécessite un trempage dans une solution d’acide en vue de retrouver sa brillance.

Façonnage, étape martèlement et polissage du jonc

Finalement, il s’agit du moment de façonner le jonc selon la forme souhaitée. On s’aide de marteau ainsi que de mandrin pour arrondir parfaitement le jonc, puis on passe au ponçage de toute sa surface.

Ensuite, il existe diverses façons de produire la texture finale du jonc. Pour un modèle martelé par exemple, on utilise un marteau après un chauffage du bracelet. Enfin, on passe le tout sur un disque de polissage pour donner éclat à ce bijou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *